Dieu va-t-il me protéger de cette épidémie ?

 

Puisque Dieu me protège, je n’ai rien à faire et ne risque rien !

 

Évidences

Pourtant, tu mets bien un anorak lorsque la température est en-dessous de zéro, tu sors avec un parapluie lorsqu’il pleut et tu révises avant de passer un examen!

Il est vrai, que nous aimerions bien être protégés parce que nous sommes chrétiens. Que rien ne nous arrive et même nous pensons que cela attirerait d’autres à Jésus! 

Déchéance

Nous, chrétiens, devons prendre conscience que nous vivons dans un monde déchu (Romains 8.20-22) qui nous affecte tous d’une manière ou d’une autre. Les chrétiens subissent eux aussi les effets du vieillissement et sont tout aussi sujets à la maladie à la souffrance

La Bible ne nous promet pas la santé ou le bien-être sur cette terre, mais la vie éternelle en Jésus-Christ sur la nouvelle terre, où « la mort ne sera plus et il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car ce qui existait avant a disparu » (Apocalypse 21.4). 

Bon sens

En attendant, Dieu attend de ses enfants qu’ils agissent avec sagesse: « Le sage craint le mal et s’en détourne » (Proverbes 14.16). John MacArthur commente ainsi ce verset: « De même que nous baissons la tête pour éviter un objet qui est lancé sur nous, le bon sens nous commande d’éviter les situations où nous nous trouvons physiquement en danger ». Il est juste de demander au Seigneur sa protection et de se confier en lui. Mais il n’y a aucune vertu à se mettre en danger si nous pouvons prendre des mesures pour l’éviter et si les mesures que nous prenons servent à protéger les autres.

Nous trouvons dans l’Écriture un exemple approprié pour illustrer ce qui vient d’être dit. Dans le livre de Néhémie, nous lisons que les ennemis de Juda furent irrités en apprenant que la réparation des murailles de Jérusalem avançait. Ils se liguèrent alors pour attaquer la ville (4.1-2). Quelle fut la réaction de Néhémie? Il pria et mit une garde en place pour se défendre contre leurs attaques (v. 3). Lorsque leurs ennemis apprirent que leur complot avait été découvert, ils rebroussèrent chemin (v. 9). Néhémie ordonna que la moitié des hommes s’attellent à la reconstruction de la muraille et que l’autre moitié monte la garde, armes à la main (vv. 10-11), et ne s’est pas contenté de prier.

La stratégie qui nous est proposée ici consiste à joindre l’action à la prière. Puissions-nous en tenir compte en tout temps et spécialement dans ces temps d’épidémie.

Emmanuel N.

En cas de questions, tu peux nous contacter par email : question@la-Bible.info

Aimerais-tu connaître Dieu personnellement?

 

Cet article est-il utile?

Articles similaires

Laissez un avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.