Quel message à Noël ?

66bed4cc

Lorsque l’on fête l’anniversaire de quelqu’un, on rappelle le jour de naissance de cette personne. Si l’on organise une petite cérémonie, elle n’a pas forcément lieu le jour dit ; on la place selon les circonstances et les disponibilités. Il en est de même pour Jésus. Le 25 décembre n’est pas la date réelle de sa naissance, c’est simplement le jour qui a été choisi (pour des raisons sur lesquelles nous ne nous attarderons pas). Ainsi, ce jour-là, nous nous souvenons particulière-ment du petit enfant né dans une étable.

Cependant, lors d’un anniversaire, l’important n’est pas de revenir longuement sur la naissance de la personne fêtée. Ce qui compte, c’est ce que cette personne est maintenant, et notamment sur ce qu’elle est pour nous.   

Encore une fois, c’est la même chose pour Jésus. Souvenons-nous de sa naissance, mais ne laissons pas ‘le petit Jésus’ prendre dans nos cœurs la place du Seigneur glorifié. Décalons notre vision intérieure, fixons-la sur ce que la Bible nous dit que Jésus est aujourd’hui, et surtout ce qu’il est pour nous.   
« Celui qui a été abaissé pour un temps au-dessous des anges, Jésus, nous le voyons couronné de gloire et d’honneur, à cause de la mort qu’il a soufferte » (Hébreux 2.9).
Ce verset résume l’essentiel : la naissance de Jésus dans l’abaissement, sa mort – c’est pour cela qu’il est venu dans le monde – et sa gloire actuelle.

Que fait Jésus dans le ciel, à la droite de son Père ?

Retenons deux choses parmi d’autres :
« Lui, Jésus, parce qu’il demeure éternellement…, peut sauver parfaitement ceux qui s’approchent de Dieu à travers lui, étant toujours vivant pour intercéder en leur faveur » (Hébreux 7.25).

Jésus, sur la terre, a prié pour ses disciples. (Jean 17). Il a aussi prié individuelle-ment pour Pierre, dont il connaissait d’avance l’épreuve qu’il rencontrerait.
« J’ai prié pour toi, afin que ta foi ne disparaisse pas » (Luc 22.31).

En ce moment même, Jésus intercède pour moi. Que demande-t-il à son Père ? Chaque fois qu’un péché entache ma vie – en pensées, en paroles ou en actes –  Jésus intercède pour moi, rappelant à son Père l’œuvre de la croix, accomplie pour mon plein pardon.
Il prie aussi, certainement, comme il l’a fait pour Pierre, afin que ma foi reste intacte dans l’épreuve.

Quant à nous, ne prions pas le ‘petit Jésus’, mais celui qui, maintenant, intercède pour chacun et chacune de nous.

Qu’est-ce que Jésus fait aussi, actuellement ?

« Christ, après avoir offert un seul sacrifice pour les péchés, s’est assis pour toujours à la droite de Dieu. Il attend désormais que ses ennemis soient réduits à lui servir de marchepied » Hébreux 10:13.

Alors que nous avons tellement besoin d’apprendre la patience, nous lisons que Jésus, lui aussi, doit attendre ! Qu’attend-il ? Que le moment vienne où Dieu lui remettra la domination sur le monde entier. Il attend… et il nous demande aussi d’attendre… Attendre avec patience qu’il agisse, qu’il réponde, qu’il intervienne… Le jour viendra où nous aurons toutes les réponses à tous nos ‘pourquoi’ et où sa justice triomphera. Patience… et confiance !

Je vous souhaite de Joyeuses Fêtes !
Suzanne Berney

Cet article est-il utile?

Articles similaires

Laissez un avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.